Siège du district de Sants-Montjuïc

Patrimoine culturel
  • Modernisme
  • Noucentisme
  • Tourisme responsable

Siège du district de Sants-Montjuïc

Le bâtiment du siège actuel du district de Sants-Montjuïc est un joyau architectural, avec une façade extérieure de grande dimension, donnant sur la rue de la Creu Coberta. À l'intérieur, il recèle son plus grand trésor : la Salle plénière, décorée avec profusion de détails et d'éléments modernistes, et dotée de vitraux noucentistes considérés les plus importants de Catalogne au sein d'un bâtiment à caractère civil. 

Joyau de l'éclectisme

L'histoire du bâtiment qui héberge aujourd'hui le siège du district de Sants-Montjuïc remonte à la moitié du XIXe siècle, lorsque les riverains d'Hostafrancs, qui faisait déjà partie de la ville de Barcelone, réclamèrent à la mairie un bâtiment municipal où pouvoir effectuer les démarches administratives sans avoir à se rendre à la place Sant Jaume. C'est ainsi que fut inaugurée la Tinença d'Alcaldia d'Hostafrancs, un siège qui fut rapidement agrandi grâce à la construction, en 1885, du bâtiment conservé jusqu'à nos jours, sous la direction de l'architecte moderniste Jaume Gustà i Bondia. L'annexion en 1897 de l'ancien bourg de Sants à la ville de Barcelone impliqua que le bâtiment de la Tinença d'Alcaldia devienne celui de tout le nouveau district. Un nouvel agrandissement s'avéra donc rapidement nécessaire. Les travaux reprirent entre 1908 et 1915, sous la direction d'Ubaldo Iranzo i Eiras. C'est à cette époque que les vitraux noucentistes de la Salle plénière furent incorporés.

La Salle plénière

Avec une façade décorée avec profusion de détails, des éléments floraux pour la plupart, ce bâtiment est remarquable surtout en raison de son intérieur. Le style moderniste de la Salle plénière, avec son sol en mosaïque, ses chapiteaux ornés de figures féminines sculptées, ses poutres en fer et son plafond décoré de sgrafittes floraux, contraste avec les grands vitraux noucentistes qui inondent l'espace de couleurs. Élaborés en 1914 par Francesc Labarta i Plana, ils montrent des scènes de la vie quotidienne qui renvoient à l'industrie, au commerce et à l'agriculture, les activités habituelles des habitants du district de l'époque.

more

Informations de contact

Suivez-nous:

Vous pouvez aussi aimer...