L'Arc de Triomf

Patrimoine culturel
  • Espaces urbains
  • Modernisme
  • Tourisme responsable

L'Arc de Triomf

Construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1888, l'Arc de Triomf ouvrait la promenade qui conduisait à l'entrée principale de l'exposition, dans le parc de la Ciutadella, tout juste inauguré. Le monument en briques rouges, de style néo-mudéjar, répond au goût pour l'ornementation et l'éclectisme si caractéristique du modernisme catalan, en essor à l'époque.

Barcelone universelle

Pendant le dernier tiers du XIXe siècle, l'impact social des expositions universelles était énorme, car de tels événements permettaient de faire connaître au monde entier la ville qui les accueillait, ainsi que le potentiel culturel, économique, scientifique et industriel de chaque pays. En ce sens, l'Arc de Triomf servit non seulement d'accès à l'Exposition universelle de 1888, mais aussi d'entrée symbolique de Barcelone dans l'époque moderne.

D'un point de vue urbanistique, l'Arc de Triomf se trouve à la frontière entre Ciutat Vella, qui s'étend vers le sud, et la Barcelone moderne et extra-muros, le quartier de l'Eixample, vers le nord.

Âme moderniste

En pleine apogée du mouvement moderniste dans une bonne partie de l'Europe, les constructions à tendance historiciste, c'est-à-dire inspirées d'époques passées, étaient fréquentes: le néo-gothique, le néo-mudéjar en Espagne ou le néo-roman figurent parmi les styles prédominants.

Suivant cette tendance, l'architecte Josep Vilaseca imagina un monument de 30 mètres de haut aux proportions classiques, mais à la décoration attirant les regards et chargée de symbolisme. Les artistes qui sculptèrent les frises décoratives représentèrent ainsi, sur chacune des faces, un sujet lié à la ville: Barcelone reçoit les nations (sur le côté donnant sur le passeig de Sant Joan, ouvrage de Josep Reynés), la Distribution des récompenses aux participants de l'Exposition (sur le côté donnant sur le passeig de Lluís Companys, ouvrage de Josep Llimona) et les allégories de l'Industrie, de l'Agriculture et du Commerce, sur un côté, et des Sciences et des Arts, de l'autre. Les Famas (les figures ailées des contreforts) furent sculptées par Manuel Fuxà et Pere Carbonell.

Enfin, la courbe de l'arc est ornée du blason de Barcelone flanqué des blasons des 48 provinces espagnoles restantes, 24 sur chaque face du monument.

more

Informations de contact