Le Musée Marès

Musées
  • Baroque
  • Créativité
  • Moyen Âge
  • Loisirs
  • Recherche et savoir

Le Musée Marès

Le sculpteur Frederic Marès passa sa vie à réunir des pièces hispaniques de toutes les époques, de l'Antiquité au XIXe s. Cette collection de sculptures constitue aujourd'hui l'âme du Musée Marès, avec une partie de sa propre production artistique et une précieuse collection d'objets quotidiens, qui inclut des pipes, des éventails et même des clés médiévales.

Un bâtiment exceptionnel

Juste à côté de la cathédrale, le Musée Marès se trouve dans l'une des enceintes du Palau Reial Major, ancienne résidence des comtes de Barcelone et des rois de la Couronne d'Aragon et de Catalogne à l'époque médiévale, un bâtiment gothique de grande valeur historique, de toute beauté.

Le palais entoure une jolie cour intérieure entourée d'arcades et pleine d'orangers: le verger. Il est ouvert au public et, à la belle saison, il devient un espace de rencontre et de calme, isolé de l'agitation extérieure. Au milieu de la cour se trouve une fontaine avec un jet où l'on fête L'ou com balla le jour de Corpus.

L'univers Marès

Cela vaut la peine de consacrer du temps à découvrir les secrets du Musée Frederic Marès, car il est plein d'objets de toute sorte. On y trouve de magnifiques sculptures romanes en bois polychrome, mais aussi des éventails, de vieux pots à pharmacie, des pipes et des jouets. Tel était l'univers de Frederic Marès, le sculpteur qui consacra une bonne partie de sa vie à réunir des sculptures et objets hispaniques dans une collection de grande valeur.

Parmi ses œuvres d'art, on distingue le portrait de l'empereur Auguste, provenant de la Tarraco impériale, et une grande série de sculptures en bois polychromes à caractère religieux qui datent du XIIe au XVIIIe s.

Parmi les objets quotidiens, classés en dix salles thématiques, on distingue la collection d'objets féminins (vêtements, accessoires, bijoux…), la salle de photographie et la collection d'objets forgés, où sont exposés des clés médiévales ou encore des coffres-forts. Comme Frederic Marès n'abandonna jamais sa passion pour le collectionnisme, le musée continua de s'agrandir et de s'enrichir avec de nouvelles pièces. Le manque d'espace obligea à effectuer des travaux d'agrandissement pendant les années 1960 et, plus tard, à la fin du XXe s. Pendant ces travaux, une partie de la muraille romaine, qui incluait une des tours, fut récupérée.

more

Informations de contact

Suivez-nous: