Le Zoo de Barcelone

Loisirs
  • Parcs et jardins
  • Recherche et savoir

Le Zoo de Barcelone

Situé dans le parc de la Ciutadella, le Zoo de Barcelone naquit d'une collection privée d'animaux exotiques, celle du banquier Lluís Martí, que la Mairie acquit pour 30.000 pesetas (environ 180 €). Il ouvrit ses portes au public en 1892 et fut dès lors réaménagé et transformé en un espace où approcher, apprécier et mieux connaître la faune du monde entier.

120 ans d'histoire

Le Zoo de Barcelone a toujours été très populaire au cours de son histoire, longue déjà de 120 ans. Fait curieux, remarquons qu'à ses débuts, l'entrée était gratuite et que des ventes aux enchères d'animaux et des ventes d'œufs y étaient organisées pour financer son entretien.

Le zoo comptait à l'époque de nombreux animaux exotiques, tels que des dromadaires, des autruches et un éléphant. Ce dernier, une femelle prénommée Júlia, devint la véritable coqueluche du parc, car cette espèce était à l'époque presque inconnue des Barcelonais.

La misère et la faim venus avec la Guerre civile et l'après-guerre entraînèrent la mort de nombreux animaux, y compris la célèbre éléphante Júlia, puis la décadence du zoo. Malgré cela, des décennies plus tard, avec le redressement économique, le nombre d'espèces augmenta et les installations furent améliorées. Depuis lors, le Zoo de Barcelone a grandi dans tous les sens du terme, jusqu'à devenir une référence européenne.

Ces dernières décennies, le zoo, ancien lieu d'exhibition, s'est fait centre de recherche et d'éducation. Il dispose actuellement d'installations modernes pour le bien-être des animaux, plus de 2.000 désormais. On distingue, parmi les nombreux espaces, la galerie des primates, la terre des dragons, la palmeraie et le pavillon des dauphins.

En souvenir de Floquet de Neu

Le Zoo de Barcelone eut pour hôte un gorille albinos, le seul exemplaire jamais trouvé au monde, qui y vécut de 1966 à 2003. Floquet de Neu (Flocon de neige) fut la star indiscutable du zoo et sa disparition affecta tous les Barcelonais. Il a des descendants, mais aucun autre gorille blanc n'est encore né, c'est pourquoi le clonage de l'animal a été demandé. C'est scientifiquement possible, car le zoo conserve des échantillons de son ADN

more

Informations de contact

Suivez-nous: