Els Pavellons de la Finca Güell

Patrimoine culturel
  • Antoni Gaudí
  • Tourisme responsable

Els Pavellons de la Finca Güell

L'œuvre de jeunesse de Gaudí

Dans l'avenue de Pedralbes se trouvent les pavillons de la propriété que le comte Eusebi Güell commanda à l'architecte Antoni Gaudí à la fin du XIXe siècle. Connus en raison de leur coloris et de leurs formes fidèles au style le plus curieux de Gaudí, ces pavillons regorgent de détails mythologiques et esthétiques qui en font des joyaux de l’architecture à Barcelone. La première commande que Gaudí reçut d’Eusebi Güell signifia le début d'une longue collaboration et d'un long mécénat qui a laissé de grandes œuvres à la ville. Entre 1884 et 1887, Gaudí reconçut le jardin et érigea les deux pavillons de l’entrée que nous connaissons aujourd'hui. Avec une base en pierre, les maisons se dressent sur des murs décorés avec une profusion d'éléments en brique et en céramique. Le projet, à l'air oriental, rappelle même l’art mudéjar à certains endroits. L’élément phare de la construction est la grille de la porte d'entrée, qui représente un dragon en fer avec des yeux de verre, en l'honneur du dragon mythologique gardien du jardin des Hespérides. La porte ouvrait l'espace sur les jardins des Hespérides selon la recréation du poème L’Atlantide, de Mossèn Cinto Verdaguer, et forme un seul récit avec la Fontaine d’Hercules des jardins de Pedralbes.

À l'intérieur des portes

En 1969, les pavillons furent déclarés Monument historique et artistique à caractère national, et jusqu'en 2008, ils firent office de siège de la Chaire royale Gaudí, de l'Universitat Politècnica de Barcelone. Actuellement, ils sont ouverts au public le week-end, et bien que cela vaille la peine d'y aller, si vous ne pouvez vous y rendre que pendant la semaine, leur simple contemplation depuis l'extérieur, avec le menaçant dragon, vaut déjà la peine.

more

Informations de contact

Suivez-nous: