Le pont de Calatrava

Espaces urbains
  • Innovation
  • Patrimoine culturel

Le pont de Calatrava

Prix FAD d’Architecture en 1987, le pont blanc appelé pont de Calatrava est un ouvrage de génie sculptural qui fut construit pour relier les districts de Sant Andreu et Sant Martí au-dessus des voies du train qui les séparaient. Son dessin avancé et sa luminosité en ont fait une icône de la ville.

Esprit d'innovation

Entre les rues Bac de Roda et Felip II, dans une zone alors dépourvue de grands immeubles, l’architecte valencien Santiago Calatrava construisit entre 1985 et 1987 un pont spectaculaire qui remporta le prix FAD d’Architecture et qui lui valut une célébrité internationale.

Les deux arcs jumeaux en acier blanc et les quatre câbles de support qui forment ce pont emblématique, ainsi que les points de lumière intégrés au garde-fou et à la chaussée, firent de cet ouvrage de génie civil un trésor sculptural. Aujourd'hui, le pont de Calatrava est une icône de la nouvelle architecture qui commença avec la désignation de Barcelone comme ville d'accueil des Jeux olympiques de 1992 et qui depuis ne s'est jamais arrêtée, emplissant la ville de bâtiments de plus en plus audacieux.

Un ouvrage conceptuel

Le pont, qui relie les districts de Sant Andreu et Sant Martí, permet la circulation des véhicules comme des piétons. L'emprunter offre la possibilité de profiter de toute son expressivité, car ses lignes représentent les formes humaines et sont le reflet visuel de la tension de forces opposées, qui si elles sont contrôlées, peuvent être à l'origine d'ouvrages de génie civil comme celui-ci.

more

Informations de contact