Les jardins d’acclimatation

Espaces naturels
  • Espaces naturels
  • Parcs et jardins
  • Qualité de vie
  • Tourisme responsable

Les jardins d’acclimatation

Créés en 1930 par Nicolau Rubió i Tudurí, les jardins d’Acclimatation de Barcelone revêtent un grand intérêt botanique, car ils furent dessinés comme un espace d'essai pour l'acclimatation des espèces et l'enrichissement de la flore locale, dans l'objectif de diversifier et d'augmenter la végétation des parcs de Barcelone.

Essais botaniques

Les jardins d’Acclimatation de Barcelone sont parmi les espaces de plus grand intérêt botanique de la ville, car ils furent expressément dessinés comme un lieu d'essai pour l'acclimatation. Leur histoire remonte à 1930, quand Nicolau Rubió i Tudurí décida de créer le plus grand essai d'acclimatation réalisé à Barcelone afin d'enrichir la flore des jardins de la ville. Ses 230 espèces de plantes et son calme exceptionnel font de ce jardin un lieu unique.

Sa structure, divisée en deux niveaux reliés par de vastes escaliers en pierre, offre une grande variété de parterres, avec des plantes grimpantes et des arbres uniques dans chacun d'eux, et des pancartes où figurent les noms des plantes. Parmi les espèces les plus curieuses on distingue le savonnier de Chine qui se trouve près de l'entrée du jardin, un jujubier, un acacia blanc, un arbre du safran ou myrte blanc et bien d'autres encore.

Un olivier symbolique

En plus de ses nombreuses espèces, ce jardin abrite d'autres éléments précieux, comme le Mémorial du sida à Barcelone, inauguré en 2003 d'après un dessin du jardinier Lluís Abad. Le projet du mémorial fut présenté aux Parcs et Jardins par l’ONG Projecte dels Noms, créée en 1993 pour favoriser la sensibilisation et la prise de conscience des habitants vis-à-vis du sida. C'est un olivier, symbole de paix et d'éternité, qui se dresse dans un parterre aux dalles en pierre allongées où un poème de Miquel Martí i Pol a été gravé.

more

Informations de contact

Suivez-nous: