Les jardins de Mossèn Costa i Llobera

Espaces naturels
  • Espaces naturels
  • Parcs et jardins
  • Qualité de vie
  • Tourisme responsable

Les jardins de Mossèn Costa i Llobera

Pleins d'espèces exotiques apportées de régions désertiques et subdésertiques du monde entier, les jardins de Mossèn Costa i Llobera sont spécialisés en cactus et plantes succulentes. Leur microclimat particulier, à la température supérieure de deux degrés au reste de la ville, qui permet la survie de ces espèces, est l'un de leurs secrets.

Le parc des cactus

Les jardins de Costa i Llobera, situés sur le versant de Montjuïc tourné vers la mer, sont parmi les raretés et curiosités les plus spéciales de Barcelone. Ce sont des jardins s'étendant sur six hectares qui offrent un voyage en terres lointaines à travers les espèces de cactus les plus exotiques de la planète. Des espèces subdésertiques, tropicales et désertiques, ainsi que de zones de haute montagne. La zone du parc jouit d’un microclimat où la température moyenne est supérieure de deux à trois degrés par rapport au reste de la ville, ce qui est parfait pour ce type de plantes.

Un des plus beaux jardins du monde

Les jardins de Mossèn Costa i Llobera furent créés en 1970 et baptisés en hommage au poète majorquin Miquel Costa i Llobera, auteur du poème El Pi de Formentor. Il s'agissait d'un projet commun à l'architecte Joan Maria Casamor et au maître de l'école de jardinerie, technicien et spécialiste en plantes grasses, Joan Pañella. Après leur inauguration, les jardins sont passés par un long processus de réaménagement et par la replantation d'un grand nombre de plantes, victimes du froid lors des gelées de 1985 et 1987. Malgré cela, le New York Times publia un article qui affirmait qu'il s'agissait d'un des plus beaux jardins du monde.

En plus des 800 espèces de cactus et plantes succulentes, les jardins offrent une vue panoramique impressionnante sur la frange littorale de la ville et sur le port. Le parc se trouve à seulement dix minutes à pied de la statue de Christophe Colomb et de la rambla Santa Mònica et bien qu'il soit ancien, il est encore méconnu, même des Barcelonais. Son très grand parcours constitue un cours en plein air et en direct sur les plantes grasses, vraiment impressionnantes en comparaison à d'autres types de végétation plus habituels du climat méditerranéen qu'est celui de Barcelone.

more

Informations de contact

Suivez-nous: