Le pavillon Mies van der Rohe

Patrimoine culturel
  • Avant-gardes
  • Créativité
  • Musées
  • Recherche et savoir

Le pavillon Mies van der Rohe

Le pavillon Mies van der Rohe, fidèle à sa philosophie de simplicité et de minimalisme, occupe une place discrète dans l'énorme espace du parc de Montjuïc, mais son importance artistique et architecturale sont d'ordre mondial. Sa fondation se consacre à faire connaître l'œuvre de l'artiste, ainsi que le débat sur l'architecture dans la ville.

Un repère architectural

Également appelé pavillon allemand, le pavillon Mies van der Rohe, qui se cache dans un petit coin du parc de Montjuic,est une construction célèbre et un repère architectural des premières avant-gardes des années vingt.

L’architecte Mies van der Rohe, qui fut également directeur de la Bauhaus, construisit ce bâtiment pour représenter l'Allemagne à l’Exposition internationale de Barcelone en 1929. Connu comme le père de l'architecture moderne, Van der Rohe projeta sur ce bâtiment les bases de sa philosophie: symétrie parfaite, espaces diaphanes, clarté, simplicité et minimalisme. C'est ainsi que l'Allemagne de la République de Weimar souhaitait apparaître après la Première Guerre mondiale, et ce bâtiment fut construit comme un symbole de tout cela.

Dessin fidèle

Le pavillon fut retiré en 1930 et, en 1989, il fut décidé de le reconstruire à cause de son importance pour le design et l'architecture modernes. Les marbres exotiques utilisés, le vert des Alpes, le travertin romain, le vert antique de Grèce et l'onyx doré de l’Atlas, furent également employés pour sa reconstruction, ainsi que la sculpture de George Kolbe stratégiquement placée à côté de l'étang et jouant avec la lumière et les reflets de l'eau.

Aujourd'hui devenu Fondation, le bâtiment est ouvert au public et se consacre principalement à diffuser l'œuvre de l’architecte et à encourager le débat sur l'architecture et l’art moderne et contemporain.

more

Informations de contact

Suivez-nous: