El Born i la Ribera

Espaces urbains
  • Créativité
  • Moyen Âge
  • Innovation
  • Patrimoine culturel
  • Faire des achats

El Born i la Ribera

Les quartiers médiévaux du Born et de la Ribera ont réussi une combinaison presque parfaite entre passé et avenir. On peut y trouver les dernières tendances à la mode mêlées à l'architecture gothique, ou encore savourer des plats futuristes dans un palais médiéval. Marcher dans leurs rues, c'est ouvrir son esprit à la nouveauté, tout en se laissant emporter par l'histoire, présente partout.

Un retour au Moyen Âge

Flâner sur les places et dans les rues du Born et de la Ribera transporte le visiteur à l'époque médiévale, lorsque cette zone était l'un des principaux quartiers de la ville, rempli de palais et de demeures seigneuriales construits par les marchands fortunés de l'époque. Avec d'imposantes enceintes gothiques comme la Llotja, où se faisaient les affaires grâce à quoi ils gagnaient leur vie, mais avec aussi une forte présence d'humbles artisans, de corporations et de marins, qui furent capables de construire l'église Santa Maria del Mar, le plus beau représentant de l'art gothique catalan, en seulement 55 ans et sans l'aide des puissants.

Le quartier médiéval souffrit la défaite durant la Guerre de Succession de 1714 et fut mutilé. À la mémoire des personnes tombées pendant cette guerre, une flamme est maintenue allumée dans le Fossar de les Moreres, jouxtant l'église de Santa Maria del Mar. Pour découvrir l'histoire de cette époque, il faut aller dans le Born Centre Cultural, un marché moderniste converti en musée où sont conservées les ruines d'une partie de la ville disparue sous les bombes.

Un quartier d’artistes d’hier et d’aujourd’hui

La Ribera était et reste encore aujourd'hui, un quartier de contrastes. Actuellement, les palais de la rue Montcada, anciennes demeures seigneuriales, sont occupés par des musées et des salles d’art, dont notamment le Musée Picasso, qui contient l'œuvre de jeunesse de ce peintre de génie. Picasso possédait un atelier dans le quartier, tout comme les peintres Rusiñol et Casas. En fait, il y eut tellement d'artistes à s'installer dans les quartiers de la Ribera et du Born que cette zone fut considérée comme un Montmartre barcelonais. C'est toujours vrai aujourd'hui, puisqu'il rassemble de nombreux créateurs nouveaux installés dans des espaces emblématiques, qui font vivre ensemble les nouvelles tendances avec les ruines médiévales et le souvenir des commerçants et des marchands. Dans ce quartier devenu l'un des plus modernes et cosmopolites de Barcelone, les showrooms à la mode les plus in jouxtent des boutiques gourmet et les dernières tendances en matière de restauration.

more

Informations de contact