Le Moll de la Fusta

Loisirs
  • Barcelona'92
  • Espaces urbains

Le Moll de la Fusta

Cet espace fut pendant des siècles le premier port de la ville, quand Barcelone était romaine. Plus tard, comme l'indique son nom populaire, le Moll de la Fusta eut pour fonction le dépôt et l'arrimage du bois. Aujourd'hui, après avoir été réa-ménagé dans le contexte des Jeux olympiques de 1992, c'est une agréable promenade le long de la mer, parfaitement inté-grée à la ville.

La vie sur le quai

Le Moll de la Fusta fut officiellement baptisé Moll de Bosch i Alsina en honneur à cet homme politique et entrepreneur catalan ayant fait fortune à Cuba. Mais, comme cela arrive souvent pour de nombreux endroits emblématiques, pratiquement personne n'utilise son vrai nom.

Cette promenade le long de la mer mène au Palau de Mar, au Maremàgnum et au belvédère de Colomb, parmi d'autres points emblématiques. De nuit, le quai est animé et fréquenté grâce à la proximité des zones de loisirs du Maremàgnum, du Born et de la Rambla. Mais cela ne fut pas toujours le cas: de la dure vie sur le quai, le poète Joan Salvat-Papasseit a laissé un témoignage il y a près d'un siècle:

«Heus aquí: jo he guardat fusta al moll.
Vosaltres no sabeu
què és
guardar fusta al moll:
però jo he vist la pluja
a barrals
sobre els bots,
i dessota els taulons arraulir-se el preu fet de l’angoixa;
sota els flandes
i els melis,
sota els cedres sagrats. »
Nocturn per a acordió (1925)
(Oui, moi j'ai débarqué du bois sur le quai.
Vous autres ne savez pas
ce que c'est
que de débarquer du bois sur le quai:
mais moi j'ai vu la pluie
torrentielle
sur les canots,
et sous les madriers se blottir le prix fait de l'angoisse;
sous les planches d'épicéas
et de bois tropicaux,
sous les cèdres sacrés.»
Nocturne pour acordéon (1925)

La crevette de Barcelone

Au niveau supérieur du Moll, là où s'installèrent de nombreux restaurants aujourd'hui disparus, fut un temps ouvert le Restaurant Gambrinus, sur le toit duquel fut installée une crevette géante de 15 mètres de long. Elle est l'œuvre du créateur Mariscal et appartient désormais à la Mairie de Barcelone, qui décida de la laisser à sa place malgré la disparition du restaurant. C'est aujourd'hui l'une des icônes les plus drôles de la ville. Plus loin, dominant le belvédère du Port Vell, la sculpture Tête de Barcelone, de l’artiste pop Roy Lichtenstein, emplit les lieux de couleurs.

more

Informations de contact