Santa Maria del Mar

Patrimoine culturel
  • Créativité
  • Moyen Âge

Santa Maria del Mar

La basilique de Santa Maria del Mar de Barcelone, aux proportions parfaites, sobre, élégante et élevée, est le plus beau représentant du gothique catalan.

Selon la légende, elle est composée d'autant de pierres que de jours qui furent nécessaires pour la construire. Des pierres qui furent chargées et transportées par les portefaix depuis la montagne de Montjuïc jusqu'au banc de sable du quartier de la Ribera pour construire leur cathédrale.

L’excellence gothique

En 1329, les corporations de marins du quartier de la Ribera posent, de leur propre initiative, la première pierre du bâtiment considéré comme l'unique édifice gothique catalan pur totalement achevé : la basilique Santa Maria del Mar. Cinquante-quatre ans plus tard, en 1383, et sans que les travaux soient interrompus, s'ouvraient les portes de cette grande église qui, au fil des ans et grâce au succès du roman d'Ildefonso Falcones, est aujourd'hui connu sous le nom de La cathédrale de la mer.

Santa Maria del Mar est un espace emblématique et unique, doté d'une structure composée de trois nefs de la même hauteur environ et de colonnes tous les treize mètres, une distance qui n'a jamais été dépassée dans une construction médiévale.13 Tout l'ensemble transmet une sensation de légèreté, d’amplitude, et met encore plus en avant l'absence d'ornements. Il n'y a ni ogives ni filigranes, et les arcs-boutants sont légers. De l'art gothique catalan pur. Seule la lumière qui filtre à travers les vitraux orne cette basilique.

Surprenante et source d’inspiration

Franchir les portes de Santa Maria del Mar, c'est se trouver face à toute la grandeur de l'église, un prodige de construction. À tel point que, selon les chroniques, Antoni Gaudí s'inspira de son intérieur pour créer la Sagrada Família.

Aujourd'hui, Santa Maria del Mar, située dans l'enchevêtrement de ruelles du quartier Gothique, surprend presque les visiteurs au détour d'une rue. La sérénité qu'elle transmet fait penser aux portefaix, à l'humilité des travailleurs de la mer qui réussirent à ériger une cathédrale au milieu d'un banc de sable.

more

Informations de contact

Suivez-nous: