Place de la Vila de Gràcia

Espaces urbains
  • Loisirs
  • Patrimoine culturel

Place de la Vila de Gràcia

La place de la Vila de Gràcia est constamment remplie de terrasses, d'enfants, de touristes et de riverains de toujours. Les groupes de personnes formant des pyramides humaines, les grosses têtes, les géants, les sardanes, les mariages, les concerts et les manifestations qui y ont lieu durant toute l'année, animent cette place qui est le cœur et l'essence même du quartier.

Le témoin de temps agités

Cette place a porté quatre noms officiels tout au long de son histoire : place d'Orient, de la Constitució, de Rius i Taulet et, enfin, de la Vila de Gràcia. Des événements historiques marquants s'y déroulèrent, comme par exemple celui de la Revolta de les Quintes, en 1870, durant laquelle —selon la tradition— eut lieu un acte d'insurrection lorsque les riverains refusèrent d'inscrire leurs jeunes à l'armée. La cloche de la place d'Orient de l'époque commença à sonner en un appel à la résistance qui devint symbolique. Elle ne cessa de sonner pendant six jours, malgré son bombardement par les troupes. Selon la légende, c'est une riveraine du quartier qui, grâce à une corde qui arrivait jusqu'à sa terrasse, put sonner la cloche et avertir le voisinage de l'arrivée de l'armée. 

La mairie et le clocher

Le mythique clocher fut construit par Antoni Rovira i Trias entre 1862 et 1864. Il s'agit d'une tour octogonale de 33 mètres de haut, dotée d'une horloge composée de quatre sphères, une sur chaque face de la tour, au pied de laquelle se trouve une fontaine.

Le bâtiment où se trouvait la mairie —maintenant centre administratif du district— est l'œuvre de Francesc Berenguer, datant de 1904, et est remarquable en raison de la couleur bleu ciel de sa façade. On peut y contempler le blason de Gràcia élaboré en fer forgé ainsi que les éléments décoratifs composés de fenêtres et de balcons, véritables œuvres d'art du travail en forge.

more

Informations de contact