Santa Creu d’Olorda

Loisirs
  • Moyen Âge
  • Espaces naturels
  • Patrimoine culturel
  • Qualité de vie
  • Tourisme responsable

Santa Creu d’Olorda

Malgré son emplacement plus proche de villes comme Molins de Rei ou Sant Cugat del Vallès, l’ermitage roman de Santa Creu d’Olorda est barcelonais en termes administratifs. Situé dans le Parc naturel de la montagne de Collserola, la zone de cette église est aujourd'hui un agréable espace de loisirs qui invite à profiter de diverses activités en plein air.

Entre nature et histoire

L’endroit où se trouve l'ermitage Santa Creu d’Olorda, qui doit son nom à un sommet proche, le puig d’Olorda, invite à toute sorte d'activités de loisirs liées à la nature, mais aussi à découvrir le patrimoine architectural et culturel du parc. En plus de se promener, d'admirer la vue, de faire de la randonnée, de découvrir la faune et la flore des lieux et de déconnecter de la ville, la visite de l'église est une véritable leçon d’histoire de l’art.

Le patrimoine d’Olorda

La première mention retrouvée de la fondation de Santa Creu d’Olorda date du IXe s. L'ensemble était formé de l'ermitage, du cimetière, du presbytère et d'un château. L’abside et la nef originales de l'église furent construites au cours du IXe puis des éléments furent ajoutés et modifiés. L’ermitage fut incendié en 1936 au début de la Guerre civile, puis restauré par le Centre de randonneurs Els Blaus de Sarrià.

À côté de l'église se dressa pendant un court laps de temps un château, aujourd'hui disparu. Construit au XIVe s., il appartint au roi Pierre IV d'Aragon le Cérémonieux, qui le vendit. Il apparaît malheureusement déjà dans des documents datés de 1430 comme une construction en mauvais état, à moitié abandonnée.

Dans ce secteur, on distingue également d'autres éléments intéressants, comme la Torre del Bisbe (la Tour de l'évêque) ou la Fontaine Santa Margarita.

more

Informations de contact