Le parc de la Ciutadella

Loisirs
  • Espaces urbains
  • Loisirs
  • Parcs et jardins
  • Qualité de vie

Le parc de la Ciutadella

La Ciutadella de Barcelone fut une forteresse militaire construite entre 1716 et 1725, après la victoire des Bourbons sur les Catalans lors de la guerre de Succession d'Espagne, dans le but de contrôler et de réprimer la population barcelonaise. Après de nombreuses demandes, sa destruction commença en 1869 et le terrain fut destiné à devenir un grand espace vert: le parc de la Ciutadella naissait.

Ciutadella, zone zéro

Le parc de la Ciutadella est l'un des espaces verts les plus appréciés des Barcelonais. Il occupe les terrains de la forteresse et de l'esplanade adjacente, dont la construction fut ordonnée par le roi Philippe V après sa victoire sur les Catalans lors de la guerre de Succession d'Espagne. À cet endroit, près d'un millier de logements furent expropriés et rasés, avant d'être remplacés par une imposante construction pentagonale qui permettait de contrôler toute la ville: il s'agissait de la plus grande forteresse militaire d'Europe.

De nos jours, le symbole de répression que signifiait la Ciutadella a disparu et, dans le parc, se mêlent des Barcelonais de tous les âges et des touristes de partout. Il y a des espaces pour se reposer, se promener, courir, faire du vélo, observer les nombreuses œuvres d'art qui le décorent ou apprécier la végétation luxuriante, qui inclut encore quelques arbres plantés au XIXe s.

Un espace de plaisir et d'histoire

On doit l'aspect actuel du parc à Josep Fontserè, qui remporta le concours d'aménagement en 1871 et conçut une vaste zone de jardins avec des parterres, des arbres et un lac artificiel. Les années suivantes, le parc de la Ciutadella prit forme jusqu'à acquérir son apparence définitive à l'occasion de l'Exposition universelle de 1888: des travaux tels que la Fontaine de la cascade, le jardin d'hiver, le kiosque à musique ou encore le Château des trois dragons furent réalisés. Peu après fut aussi aménagé le zoo, qui ouvrit ses portes en 1892.

De la forteresse de Philippe V, il ne reste qu'une chapelle, le Palais du gouverneur (aujourd'hui centre d'enseignement) et l'arsenal, siège du Parlement de Catalogne depuis 1979.

Au début du XXe s. furent ajoutés d'autres éléments, comme l'étang devant le Parlement ou l'insolite mammouth en pierre. Distinguons également la statue équestre du général Prim et la figure qui pleure au centre de l'étang: il s'agit d'une copie du Desconsol, chef-d'œuvre de Josep Llimona.

more

Informations de contact