La Casa Vicens

Patrimoine culturel
  • Antoni Gaudí
  • Créativité

La Casa Vicens

Toute histoire a un commencement et la Casa Vicens fut le témoin des premiers pas d'architecte d'Antoni Gaudí. Une étincelle au cœur de Gràcia, avec un jardin et un bâtiment de style oriental couvert de céramique verte et blanche, transmis de pères en fils et qui a rejoint le patrimoine de la ville.

La naissance d’un génie

En 1883, l’entrepreneur Manel Vicens contacta Antoni Gaudí, jeune architecte méconnu tout juste diplômé, pour lui commander la construction d'une résidence de villégiature dans la Vila de Gràcia. Le lieu choisi était la rue de les Carolines, à côté du couvent.

Gaudí imagina un bâtiment aux influences arabes, mudéjares et orientales, où les lignes droites sont plus importantes que les fameuses ondulations de l'architecte, mais on pouvait déjà apercevoir certains des traits tant caractéristiques de son style.

Esprit Gaudí

La Casa Vicens est recouverte de céramique verte et blanche ornée de détails jaunes, imitant les petits œillets qui poussaient dans le jardin; les portes d’accès sont des filigranes en fer qui rappellent les feuilles de palmiers; et les arcades, les croisillons et la maçonnerie invitent au voyage jusqu'à l'Alhambra. L’amour de Gaudí pour la nature commence à apparaître et chercher les phrases extraites de contes pour enfants qui entourent les frises de la maison est un bon jeu de pistes. On dit, et les plans originaux de la maison en attestent, qu'il y avait une fontaine aujourd'hui disparue dans le jardin, dont le jet d'eau parvenait à créer un arc-en-ciel perpétuel. Seul un génie comme Gaudí pouvait avoir imaginé pareille fontaine.

La spectaculaire Casa Vicens, avec les céramiques vitrifiées qui garnissent ses façades et son air oriental, figure au patrimoine de l'Unesco depuis 2005. C'est l'un des premiers ouvrages d'Antoni Gaudí où l'on peut déjà observer les caractéristiques qui feront de lui l'un des architectes les plus originaux de l'histoire.

more

Informations de contact