Eixample

L'Eixample est le quartier moderniste par excellence. Il représenta l'ouverture de Barcelone au-delà de ses murailles à la fin du XIXe siècle. Ses rues rectilignes, amples et élégantes montrent le mouvement urbain de la ville.

La ville qui s’ouvre au monde

L'Eixample, qui s'étend entre la Gran Via et la Diagonal, est le quartier des grandes promenades, comme par exemple le passeig de Gràcia, la rambla de Catalunya et le passeig de Sant Joan ; des édifices les plus emblématiques, tels que la Sagrada Família ; de la route du modernisme, avec le Quadrat d’Or comme épicentre ; mais c'est aussi un quartier résidentiel et calme, doté de jardins cachés à l'intérieur des blocs d'immeubles, d'écoles, de places et de bars, dans lequel la vie quotidienne s'écoule suivant une agréable routine.

Symbole d'ouverture depuis sa création, l’Eixample fut construit à la fin du XIXe siècle, suite à l'approbation du plan proposé par l'ingénieur Ildefons Cerdà. Ses rues amples, toutes égales, comprenant les caractéristiques blocs d'immeubles de forme octogonale, n'ont pas toujours été ici, bien que cela semble être le cas. Leur création découla de deux nécessités : d’une part, celle d'élargir une Barcelone fortifiée, puisqu'elle n'avait pas la capacité d'accueillir de nouveaux riverains pendant l'essor industriel ; et, d'autre part, celle de construire des voies de communication entre la ville et ses environs qui, à l'époque, étaient des communes indépendantes, tels que Gràcia, Sarrià ou Sants. Il en découla ce tracé de belles rues harmonieuses. 

Du modernisme au cosmopolitisme

Divisé en six quartiers, chacun d'eux possède, malgré la similitude des rues, un caractère bien à lui. La partie Droite de l’Eixample, qui commence sur la plaça de Catalunya  le point d'union essentiel entre la Barcelone médiévale et la nouvelle ville , est structurée autour du passeig de Gràcia et c'est le quartier commerçant dans lequel l'essor du modernisme fut le plus flagrant, avec des édifices tels que la Casa Batlló ou la Casa Milà, plus connue sous le nom de la Pedrera. Son intérêt touristique et commercial fait qu'aujourd'hui elle constitue toujours un axe central de la ville.

L’Ancienne Partie Gauche de l’Eixample, moins ostentatoire, conserve d'autres charmes, puisqu'il s'agit d'un quartier calme et résidentiel, présidé sur la Gran Via par le bâtiment néo-roman de l’Universitat de Barcelona, et qui comprend dans ses rues commerçantes l’Hôpital Clínic et la Faculté de Médecine. La Nouvelle Partie Gauche de l’Eixample, qui s’étend entre l’ancienne usine de Can Batlló, transformée en École Industrielle, et le parc de Joan Miró, où se trouvait auparavant l’Escorxador, qui touche Sants et la partie basse du parc de Montjuïc, et qui se mélange au quartier de Sant Antoni, l'un des plus particuliers et populaires de ce quartier, avec son caractère commerçant marqué et l'ambiance jeune et moderne qui y règne aujourd'hui.

Le quartier de la Sagrada Família s'étend autour de la grande église monumentale que l'architecte Antoni Gaudí légua à la ville, considérée comme l'une des attractions architecturales les plus importantes au monde et qui a réussi à donner au modernisme catalan une dimension internationale. Dans les rues de ce quartier, la vie s'écoule tranquillement, avec des rues remplies de petits commerces et des riverains là depuis toujours.

Le Fort Pienc, entre l'avenue Diagonal, la plaça de les Glòries et l’Arc de Triomf, est un quartier animé, comprenant des promenades pleines de vie qui servent de point de rencontre aux riverains ainsi que de vastes espaces verts où faire du sport ou se détendre. Il s’agit d’un quartier habité par une communauté chinoise bien enracinée, qui s’est intégrée au tissu commercial de manière croissante ces dernières années, ouvrant des commerces en tout genre.

La taille et la diversité de l’Eixample invitent à parcourir le quartier pour revivre la Barcelone seigneuriale du passé tout en appréciant la ville moderne et cosmopolite d'aujourd'hui.

more
Districte 2 L’Eixample