Le passeig de Sant Joan

Espaces urbains
  • Créativité
  • Josep Puig i Cadafalch
  • Patrimoine culturel

Le passeig de Sant Joan

Une des rues les plus appréciées des Barcelonais, le passeig de Sant Joan, naît à l’Arc de Triomf et monte jusqu’à la travessera de Gràcia. Le long de ses onze blocs de maisons se succèdent des bâtiments emblématiques et des fontaines monumentales, des sculptures, des jardins, des zones pour les chiens et des pistes cyclables, des parcs pour enfants et des terrains de pétanque... sous la protection des platanes barcelonais.

La promenade du quartier

Bien qu’il soit un boulevard large et élégant, le passeig de Sant Joan est aussi une artère dynamique et commerciale. Son tronçon dans Gràcia, appelé « Sant Joan de Dalt », offre aux riverains du Camp d’en Grassot tout ce que l’on peut demander à une rue de quartier et en tant que tel, dispose de locaux aussi divers qu’une boutique ancestrale de travaux de couture, un bar qui se vante d’avoir la plus belle terrasse et le meilleur vermouth du passeig, une orxateria artisanale ou encore une boutique d’objets design.

Un boulevard de souvenirs

Marcher sur le passeig de Sant Joan, c’est marcher dans l’histoire moderne de Barcelone. Seulement sur son tronçon supérieur, à partir de son croisement avec l’avenue Diagonal, il réunit une bonne poignée de bâtiments et monuments singuliers: à sa confluence avec la Diagonal se trouve le monument à Jacint Verdaguer, et au numéro 108, la Casa Macaya, un bâtiment moderniste de Puig i Cadafalch. La Fontaine dHercules, qui se veut être la plus ancienne de la ville, a été réinstallée au croisement avec la rue Còrsega, et à hauteur de la rue Rosselló se trouve la Fontaine du Petit Chaperon rouge. Un peu plus haut, vous verrez le monument au musicien Anselm Clavé et enfin, la sculpture en marbre de Frère Pedro Ponce, au bout du passeig.

more

Informations de contact