Sants-Montjuïc

Sants-Montjuïc

Le district de Sants-Montjuïc descend de la montagne et s'étend sur la plaine pour arriver jusqu'à la mer, offrant une promenade à travers l'histoire d'une Barcelone commerçante et incombustible, où le divertissement dans les quartiers est une grande tradition.

Des spectacles et des commerces pour votre plus grand plaisir

Le district de Sants-Montjuïc, qui se trouve plus au sud, l'un des plus emblématiques de la ville, mêle mer, montagne et histoire. Les espaces naturels qui l'entourent, ses marchés de quartier, ses places très animées, ses théâtres très variés, ses musées et ses installations sportives en ont fait le lieu préféré des classes moyennes pour y faire leurs emplettes et passer du bon temps.

Sous la surveillance de l'imposante Montjuïc l'un de leurs attraits les plus importants, les sept quartiers qui forment le district s’étendent au pied de la montagne, pénètrent dans la plaine, pour arriver jusqu'à la mer par le Paral·lel, avenue inépuisable qui ne dort jamais.

Une identité propre

L'origine de ce district remonte à l'ancienne commune indépendante de Santa Maria de Sants, annexée à Barcelone en 1897 et qui, au fil du XXe siècle, inclut progressivement les zones de la Bordeta, Hostafrancs, Sants-Badal, Montjuïc, avec le quartier de Font de la Guatlla urbanisé à l'occasion de l'exposition de 1929, le Poble-sec et la Marina, jusqu'à être tel qu’on le connaît aujourd'hui.

Grâce à sa grande étendue, Sants-Montjuïc possède une grande variété de quartiers, forts chacun d'une identité propre, et explique à quiconque les nombreuses étapes par lesquelles est passée la ville. En tant que zones industrielles, les quartiers de la Marina et la Bordeta constituent toujours l'image vivante de la facette la plus ouvrière de la ville, avec d'anciennes usines et des logements pour les classes moyennes et travailleuses. Ici se trouve l'ancienne usine de Can Batlló, qui marqua la vie du quartier, devenue aujourd'hui un centre social et culturel.

Sur le flanc de la montagne, s'étend le quartier coloré du Poble-sec, formé par des petites rues, de multiples cultures et de nombreux bars et cafétérias où il est plaisant de boire une bière accompagnée de tapas.

L'avenue du Paral·lel, qui sépare le district de Sants-Montjuïc de l’Eixample et de Ciutat Vella, est l'un des axes les plus dynamiques de la ville et conserve encore aujourd'hui sa tradition de loisirs et de détente, avec des théâtres, des bars, des discothèques… Des salles centenaires et mythiques comme par exemple le Molino et l’Apol·lo, qui tiennent toujours debout et sont plus vivantes que jamais.

Les spectacles et les installations culturelles et sportives, ainsi que l'espace naturel que constitue le parc de Montjuïc, recèlent l'un des héritages historiques les plus importants de la ville. À travers les quartiers qui le composent, le district de Sants-Montjuïc dévoile l'une des facettes les plus joyeuses et populaires de Barcelone.  

more
Districte 3 Sants-Montjuïc